Infrastructure et grand projets

Remise d'ouvrages aux populations de Norbert carrefour à Méagui – Côte d’Ivoire

Tam-tams, danses, grelots et enthousiasme populaire ponctuent ce 16 novembre 2018, la modeste localité de Norbert-Carrefour situé dans la réserve de Méagui, important grenier agricole et zone cosmopolite incruster au cœur de « la Nawa » ivoirienne.

C’est enfin le jour de la cérémonie de remise officielle du forage de Norbert-Carrefour par les autorités et les partenaires au développement, initiateurs de ce projet.

D’un débit de 6.100 m3 / h, ce forage a la capacité de répondre amplement aux besoins de consommation quotidienne de plus de 1000 habitants en eau potable.  « L’eau, source de vie », a-t-on coutume de s’exclamer ! Une vie nouvelle exempte de maladie liée à l’eau non-potable commence donc pour les habitants de Norbert Carrefour. 

La présence en ce lieu du ministre en charge de l’hydraulique ; du Secrétaire Exécutif Adjoint du Conseil de l’Entente et des représentants des ministères de l’Economie, de l’Intégration et des Ivoiriens de l’extérieur ; du ministère des Eaux et Forêts ; des autorités locales …, indique la haute portée sociale de l’événement.

Toutes les interventions des officiels pendant la cérémonie ainsi que les nombreux témoignages recueillis ça et là auprès des populations, se rejoignent en se résumant sur l’essentiel : « il était temps de donner de l’eau potable aux habitants de ce pays, et  d’aller encore plus loin dans cette politique d’hydraulique sur l’ensemble du territoire ivoirien ».

1er encadré

L’hommage de M le Ministre de l’Hydraulique au Conseil de l’Entente : « Je salue également le secrétaire exécutif adjoint du conseil de l’entente qui représente un ainé à qui je veux rendre hommage. En effet illustre personnalité de notre pays, son excellence M. Patrice Kouamé qui depuis le 1er  janvier 2012 s’investit à fond pour rendre plus opérationnel cette institution qu’est le Conseil de l’Entente. La cérémonie qui nous réunit ce jour est le fruit d’un partenariat dynamique entre l’état de Côte d’Ivoire et la pionnière de nos organisations sous régionales que j’ai nommé : le Conseil de l’Entente qui a été fondé en Mai 1959 sur les idéaux de solidarité, d’esprit de fraternité, d’esprit de famille et de paix entre les pays membres ainsi que leurs aspirations au développement  économique et social des peuples, M. le Secrétaire Exécutif Adjoint, le Conseil de l’Entente a fait et continue de faire beaucoup pour l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la mise en œuvre de ce programme pilote d’hydraulique villageoise qui a permis de réaliser quinze forages équipés à motricité humaine dans les régions de Dabakala, de Méagui et d’Aboisso, vous contribuez activement à l’augmentation du taux d’accès à l’eau potable pour toutes nos vaillantes populations. Je voudrais vous exprimer au nom du Président de la République SEM Alassane Ouattara avec lui le premier ministre M. Gbon Amadou Coulibaly notre profonde gratitude. »

 

Encadré 2

Les réalisations du Conseil de l’Entente, par M. le Secrétaire Exécutif Adjoint :

« C’est une grande joie qui m’anime en ce moment où je me trouve parmi vous à l’occasion de cette cérémonie de remise officielle de forage réaliser dans le cadre du projet pilote de l’hydraulique villageoise du Conseil de l’Entente. Je voudrais à l’entame de mon propos exprimer à travers vous, M. le ministre toute notre gratitude et notre reconnaissance au Chef de l’Etat SEM le Président Alassane Ouattara pour son soutien inlassable à notre organisation sous régionale, j’ai nommé le Conseil de l’Entente dont la mission principale est d’œuvrer pour la paix et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Aux vaillantes populations de Norbert Carrefour et aux autorités administratives et coutumières, je voudrais ici exprimer mes sincères remerciements pour l’accueil qui nous est réservé et pour toutes les dispositions qui ont été prises pour rendre agréable notre séjour comme le démontre le déroulement de la présente cérémonie.

Il n’est point besoin de rappeler l’importance de l’eau dans la vie de tout individu, de toute localité, de tout pays de toute la terre et on ne le dira jamais  assez l’eau c’est la vie et sans l’eau il n’y a point de développement. Mais cette denrée qui constitue une nécessité absolue à tous les niveaux n’est pas facilement accessible à tous. Ce qui en fait est un défi, un enjeu pour nos pays dont les ressources financiers restent limitées. Pour le Conseil de l’Entente la problématique de l’accès à l’eau potable surtout pour les populations rurales revêt un accent particulier, c’est pourquoi notre organisation depuis sa création mène des actions concertées au niveau des états membres en vue de favoriser l’accès à l’eau  contribuant ainsi à l’amélioration de la santé publique et au développement économique social des populations…, les ouvrages que nous vous remettons  aujourd’hui et réalisés dans le cadre du projet pilote de la relance dynamique de l’hydraulique villageoise du Conseil de l’Entente ; ainsi donc cinq forages équipés de motopompes, de pompes à motricité humaine ont été réalisés dans le département de Méagui d’un coût global de 49 millions 756 mille FCFA, les localités bénéficiaires sont : Ahoutougui, Toréagui,  Norbert Carrefour, Touagné et Konanbréko Dioula. Dans le département d’Aboisso région du sud Comoé, ce sont les villages de Baffia, Mbéré,Toutouni et Bacon qui ont bénéficié de cinq autres forages d’un cout global de 47 512 000 FCFA, le cout global des douze ouvrages que nous remettons ce matin solennellement au ministre de l’hydraulique est de 97 270 000 FCFA. C’est le lieu de remercier les autorités politiques à tous les niveaux pour leur soutien à la mise en  œuvre de ce projet, nous voulons remercier particulièrement l’ONEP maitre d’ouvrage délégué du projet qui a piloté sa réalisation effective sur le terrain. Nos remerciements vont également aux entreprises et au bureau de contrôle pour la qualité du travail exécuté. Je ne saurai terminer mon propos sans féliciter les bénéficiaires et les exhorter à prendre grand soin de ces joyaux qui leur sont offert par notre organisation commune, je les invite à mettre en pratique les règles de maintenances qu’ils ont acquises dans le cadre du projet pour la pérennisation des ouvrages, vive la coopération régionale, vive le conseil de l’entente, je vous remercie de votre aimable attention. »


© 2019 Conseil de l'Entente. Tous Droits réservés.